Une histoire de livres

L’histoire

college-textbooks-2

Un jour, dans ma première année de secondaire, j’ai vu un gars de ma classe transporter tous, mais vraiment tous ses livres pour retourner chez lui après l’école. Il s’appelait Etienne.

Je me suis dit : « Qui peut bien ramener tous ses livres chez lui, un vendredi ? Quel idiot ! »

J’avais un week-end très chargé avec mes amis donc j’ai haussé les épaules et j’ai continué mon chemin.

Tout en marchant, j’ai vu une bande de jeunes courir vers lui. Ils lui ont fait perdre l’équilibre et il est tombé dans la boue avec tous ses livres, perdant ses lunettes. Etienne s’est relevé tranquillement mais j’ai pu voir la terrible tristesse dans ses yeux.

Témoin de la scène, j’ai senti mon cœur se serrer et ma gorge se nouer. J’ai donc couru le rejoindre.

Il cherchait ses lunettes et j’ai vu une larme couler sur sa joue.

J’ai ramassé ses lunettes et lui ai dit : « Ces gars là sont vraiment des **** de la pire espèce. Ils devraient être punis pour ce qu’ils ont fait. »

Il m’a regardé et remercié avec un large sourire sur les lèvres, l’un de ces sourires exprimant de la gratitude sincère.

En l’aidant à ramasser ses livres, je me suis rendu compte qu’on habitait dans la même rue. Nous sommes donc rentrés ensemble et avons sympathisé sur tout le chemin du retour. Je l’ai alors invité à venir jouer au foot avec mes amis le lendemain, ce qu’il accepta. Nous avons donc passé le week-end ensemble et plus j’apprenais à le connaître, plus je l’appréciais.

Après 4 ans, Etienne et moi sommes devenus les meilleurs amis du monde. Lui se dirigeait vers des études de médecine et moi pour du sport-étude en football.

Etienne était devenu la « tête » de la classe, il était l’un de ceux qui s’étaient trouvés et affirmés pendant le secondaire. Il avait pris sa place et donnait bonne impression, il semblait épanoui. Il avait maintenant plus de rendez-vous que moi avec les filles. Elles l’aimaient et j’étais un peu jaloux ! Mais malgré cela, je ne pouvais pas imaginer ma vie sans mon ami.

Pour la remise des diplômes, il avait préparé un « speech ».

Malgré le stress, il a commencé par s’éclaircir la voix, puis a lancé : « La remise des diplômes est un moment important pour remercier ceux qui vous ont aidé à passer au travers de durs moments, vos parents, vos professeurs, peut-être votre entraîneur, mais plus particulièrement vos amis. Je suis ici pour vous dire qu’être l’ami de quelqu’un, c’est lui donner le plus beau des cadeaux. Je vais vous raconter une histoire à ce sujet. »

J’ai regardé Etienne avec stupéfaction lorsqu’il raconta la première journée où on s’était connu. Il avait planifié de se suicider ce week-end là. Il raconta qu’il avait vidé son casier pour éviter à sa mère d’avoir à le faire. C’est pour ça qu’il trimballait tous ces livres ! Je ne m’en suis jamais douté !

Il m’a regardé droit dans les yeux et m’a sourit : « Merci de m’avoir sauvé ! Tu m’as protégé et empêché de faire une énorme bêtise ! »

La foule avait le souffle coupé. Tout le monde est resté bouche bée lorsqu’Etienne, le gars le plus beau et le plus populaire de l’école, a raconté ses souvenirs les plus tristes. J’ai aperçu ses parents en train de me regarder avec ce même sourire de gratitude qu’Etienne avait.

C’est à ce moment que j’ai réalisé toute la tristesse qu’il avait ce jour où l’on s’est rencontré. Ce n’était pas seulement à cause des jeunes malfaiteurs !

(Version adaptée d’un auteur inconnu)

Réflexion

J’ai trouvé cette histoire très touchante et riche car elle nous apporte 2 enseignements.

Le premier est que tout geste, aussi petit soit-il peut avoir un impact considérable sur le monde qui nous entoure. Cela peut n’être qu’un sourire ou une petite attention mais ce sont toutes ces petites choses qui font que l’on profite de la vie sous son meilleur jour. Et même si votre tête peut parfois vous dire le contraire, écoutez votre coeur et vous ne le regretterez pas car comme le feedback, c’est un véritable cadeau que vous offrez autour de vous ! 😉

Le second est que nous vivons tous des moments difficiles, des moments de doute qui nous font serrer les dents et qui nous donnent envie de tout abandonner. Et c’est lorsque l’on pense avoir touché le fond que l’on tombe sur quelqu’un qui par ses mots, sa générosité et son humilité va nous redonner du courage, de nouvelles perspectives et qui sans même le savoir, impactera fondamentalement ce que nous deviendrons.

Je vous avoue qu’à l’heure où j’écris ce texte je suis parcouru par un élan d’émotions, le coeur serré, les larmes aux yeux. En effet, il y a de cela environ 3 ans, alors que je voyais le monde comme un ensemble de portes fermées, sans issue possible, j’ai eu cette chance de croiser le chemin de personnes qui ont su prendre un moment pour me montrer les opportunités de la vie. Elles m’ont redonné foi en moi, en mes rêves et ont fait de moi ce que je suis aujourd’hui.

Comme Étienne, j’ai moi aussi envie de remercier et d’exprimer toute ma gratitude à ces personnes du passé et du présent qui m’ont accordé de leur temps, ont cru en moi, m’ont donné ma chance et m’ont fait confiance. Sans vous, je n’aurais jamais réussi ce que j’ai réussi, atteint ce que j’ai atteint, et ne serais jamais devenu ce que je suis devenu. Merci de m’avoir fait ce cadeau qui me permet aujourd’hui de vivre mes passions et de les partager autour de moi.

Je vous invite également à penser et à remercier ces personnes qui ont un jour impacté le cours de votre vie. Pourquoi ne pas reprendre contact et vous réunir autour d’un verre ? J’en ai moi-même fait l’expérience il y a quelques semaines. Malgré mon appréhension initiale, c’est avec le simple plaisir de se retrouver et d’échanger que j’ai eu l’opportunité de les revoir ! Faites-vous également ce cadeau !

Et même si cela ne semble pas grand chose, faites l’expérience de partager votre sourire chaque jour autour de vous : on ne sait jamais, vous pourriez transformer la vie de quelqu’un ! 😉

Citations

Nous devons trouver le temps de nous arrêter et remercier les personnes qui ont fait la différence dans nos vies.
― John F. Kennedy

Ce sont les petits détails qui sont vitaux. Les petites choses font des grandes une réalité.

― John Woode

Avoir de la gratitude et ne pas l’exprimer, c’est comme emballer un cadeau et ne pas le donner.

― William Arthur Ward

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Olivier MY

Olivier MY

Issu d'un cursus ingénieur, je me suis vite rendu compte que mes appétences et compétences tournaient plus autour de l'humain que de la technique. Je suis alors devenu Coach Agile et Coach Professionnel car j'ai toujours voulu contribuer à rendre le monde meilleur. J'accompagne aujourd'hui des individus, des équipes et des organisations vers une meilleure compréhension d'eux-mêmes afin de bâtir ensemble le futur qui leur correspond.

Commentaires

3 réflexions sur “Une histoire de livres”

  1. Salut Olivier,

    Belle histoire qui, comme pour toi, m’a emplit les yeux de larmes… Tu me connais, je suis également émotif.
    J’ai une question à propos de ce texte :
    L’ignorance de la gravité de la situation a, pour moi, joué un rôle important.
    Ma question est “ne peut-on être sauvé que par quelqu’un qui ignore notre mal?”
    C

    1. Hello Laurent,

      Question intéressante !

      Mon avis à chaud serait de dire que l’ignorance n’est pas un critère strictement nécessaire. En effet, tout dépend de ce dont la personne en difficulté a besoin à cet instant : peut-être a t-elle besoin de s’identifier à quelqu’un ayant vécu une situation similaire (et donc ayant une expérience de la typologie de problématique), ou peut-être a t-elle justement besoin d’une personne ayant un regard extérieur lui permettant d’ouvrir ses perspectives ?

      Je pense donc que l’important est surtout dans l’intention (d’aider) ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Photo by Irina Iriser on Unsplash

L’échec du modèle Spotify

Il y a des articles comme cela qui chamboulent un peu les idées reçues et qui permettent de prendre un peu de recul. C’est le …

LIRE PLUS

Une expérience de facilitation à distance

Dans cette période de confinement où les interactions physiques sont limitées, nous sommes dans l’obligation d’animer nos ateliers à distance à l’aide d’une multitude d’outils. …

LIRE PLUS

Un atelier de clarification de rôle

Transformation Agile petite ou grande échelle, la question des rôles est une problématique assez commune. Pas qu’elle m’apparaisse comme normale, mais souvent car c’est la …

LIRE PLUS

Polarity Management : pour plus d’empathie dans la résolution de problèmes complexes

Trouver des solutions à des problèmes est une activité quotidienne autant dans notre vie professionnelle que personnelle. Il arrive cependant souvent que nous soyons pris …

LIRE PLUS

Une expérience du confinement : constats, réflexions et stratégies

Comme la plupart d’entre-vous, je vis actuellement une période inédite autant du point de vue personnel que professionnel. Il s’avère que je fais encore partie …

LIRE PLUS

L’art de la déconstruction créative : une animation en mode TRIZ

Le mois de Janvier est souvent un prétexte à de nouvelles résolutions, pour ceux qui le font encore. C’est vrai à titre individuel mais également …

LIRE PLUS
Retour haut de page

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Politique relative aux cookies.

Prenons contact