Une histoire de verre d’eau

Histoire

verre-d-eau-pure

Un professeur marchait dans une salle tout en enseignant la gestion du stress à ses étudiants. Comme il leva un verre d’eau, tout le monde s’attendait à ce qu’on leur pose la question du “verre à moitié plein ou à moitié vide”. A la place, avec un sourire sur son visage, il demanda : “combien pèse ce verre d’eau ?”. Les réponses varièrent de 200 à 500 grammes.

Il répondit, “le poids absolu n’a pas d’importance. Cela dépend de combien de temps je vais le tenir. Si je le tiens pendant une minute, ce n’est pas un problème. Si je le tiens pendant une heure, j’aurais une douleur à mon bras. Si je le tiens pendant une journée, mon bras va s’engourdir et se sentir paralysé.  Dans chaque cas, le poids du verre ne change pas, mais plus je le tiens longtemps, plus il devient lourd.”

Il continua, “Le stress et les inquiétudes de la vie sont comme ce verre d’eau. Pensez-y pendant un moment et rien ne se passe. Pensez-y un peu plus longtemps et ils commencent à faire mal. Et si vous y pensez tout la journée, vous vous sentirez paralysés – incapable de faire quoi que ce soit.”

Il est important de se rappeler de lâcher votre stress. Aussi tôt dans la soirée que possible, déposez tous vos fardeaux. Ne les portez pas pendant la soirée et dans la nuit.

Réflexion

Il est difficile dans la vie d’éviter les moments de stress ou d’inquiétudes. Cependant il est important de garder à l’esprit que ces situations sont des faits et ce qui compte ne sont pas les faits, mais plutôt ce que vous en faites ! En effet, nous dépensons beaucoup d’énergie sur des choses que nous ne contrôlons pas : on s’énerve, on s’apitoie, on se plaint, on se scandalise même sur des choses qui sont déjà passées, et on se protège, on prend peur de choses qui pourraient éventuellement potentiellement hypothétiquement nous arriver. Ne serait-ce donc pas plus pertinent d’utiliser toute cette énergie sur des choses sur lesquelles on peut véritablement agir ?

Notre cerveau est câblé pour repérer le danger. Il est donc naturel de voir en premier ce qui est mal plutôt que de voir le côté positif de ce qui nous arrive et l’opportunité qui s’en dégage. Lorsque vous vous sentez démunis, que vous avez l’impression de ne rien pouvoir changer, changez votre perspective. Ne vous accrochez pas aux choses négatives qui ne peuvent que vous faire du mal, pensez à tout ce qui vous est source de joie et profitez de tout ce que la vie a à vous offrir.

Pensez à poser votre verre d’eau, et commencez à penser à vous ! 🙂

Citations

Surmonter une expérience douloureuse est un peu comme traverser un pont de singe.

Il faut lâcher à un certain moment pour pouvoir avancer. – C.S. Lewis

On ne se noie pas en tombant dans l’eau.

On se noie en y restant. – Edwin Louis Cole

Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était

et aie confiance en ce qui sera. – Bouddha

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Olivier MY

Olivier MY

Issu d'un cursus ingénieur, je me suis vite rendu compte que mes appétences et compétences tournaient plus autour de l'humain que de la technique. Je suis alors devenu Coach Agile et Coach Professionnel car j'ai toujours voulu contribuer à rendre le monde meilleur. J'accompagne aujourd'hui des individus, des équipes et des organisations vers une meilleure compréhension d'eux-mêmes afin de bâtir ensemble le futur qui leur correspond.

Commentaires

1 réflexion sur “Une histoire de verre d’eau”

  1. Le verre n’est ni à moitié plein, ni à moitié vide : Il est simplement deux fois trop grand…
    Mais là n’est pas la question apparemment ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Photo by Irina Iriser on Unsplash

L’échec du modèle Spotify

Il y a des articles comme cela qui chamboulent un peu les idées reçues et qui permettent de prendre un peu de recul. C’est le …

LIRE PLUS

Une expérience de facilitation à distance

Dans cette période de confinement où les interactions physiques sont limitées, nous sommes dans l’obligation d’animer nos ateliers à distance à l’aide d’une multitude d’outils. …

LIRE PLUS

Un atelier de clarification de rôle

Transformation Agile petite ou grande échelle, la question des rôles est une problématique assez commune. Pas qu’elle m’apparaisse comme normale, mais souvent car c’est la …

LIRE PLUS

Polarity Management : pour plus d’empathie dans la résolution de problèmes complexes

Trouver des solutions à des problèmes est une activité quotidienne autant dans notre vie professionnelle que personnelle. Il arrive cependant souvent que nous soyons pris …

LIRE PLUS

Une expérience du confinement : constats, réflexions et stratégies

Comme la plupart d’entre-vous, je vis actuellement une période inédite autant du point de vue personnel que professionnel. Il s’avère que je fais encore partie …

LIRE PLUS

L’art de la déconstruction créative : une animation en mode TRIZ

Le mois de Janvier est souvent un prétexte à de nouvelles résolutions, pour ceux qui le font encore. C’est vrai à titre individuel mais également …

LIRE PLUS
Retour haut de page

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Politique relative aux cookies.

Prenons contact