Agendashift comme framework de coaching

Traduction

[C’est le second article (au 27/01) d’une série en trois parties. Commencez par le début: Transformation Lean-Agile comme Processus Lean Agile

Avec le workshop à Londres de la semaine dernière (complet !) et le travail sur le nouveau livre, je suis un peu en retard sur mon blogging habituel. Désolé ! Voici notre partenaire Agendashift Andrea Chiou débriefant (sur Slack) de son apparition cette semaine au meetup Agile NOVA à Washington, DC :

En utilisant ce style d’interview, vous pouvez avoir des managers dans une salle apprenant des visions de chacun pour leurs problèmes les plus pressants, et en faisant cela vous pouvez donc voir où il y a de l’énergie, et où il y a déjà des solutions existantes inhérentes dans l’organisation.

Et :

Cela diffère de presque toutes les autres approches de transformation Agile que je connais, sauf une (j’ai mentionné Open Space Agility). Et la raison pour laquelle ça marche est parce-ce que c’est basé sur les valeurs, sur une exploration mutuelle et un dialogue avec les managers/sponsors.

J’ajouterais ici qu’Agendashift est également une exploration et un accord avec les participants (pas juste les managers et sponsors), mais Andrea fait un excellent boulot pour expliquer comment Agendashift aide à faciliter ces conversations initiales.

Spécialement à l’occasion d’un Agendashift facilitator day, vous pourriez voir le workshop Agendashift comme une démonstration de trois choses :

  1. La puissance d’une approche basée sur les valeurs et centrée sur les résultats
  2. La manière dont les différentes techniques que l’on utilise s’intègrent si plaisamment
  3. Un processus de transformation de bout-en-bout qui reflète (et même prend pour exemple) un processus de production Lean-Agile.

La partie 1 de cette série a approfondi sur le point 3. Aujourd’hui, nous allons revoir les 5 sections du workshop, cette fois comme une structure possible à une engagement de coaching :

  1. Découverte : Identifier les objectifs stratégiques et les besoins que tout coaching doit supporter, donner le bon ton en terme d’ambition sans perdre de vue là où les vrais challenges et les opportunités se trouvent
  2. Exploration : Avec ou sans l’aide du questionnaire Agendashift, explorer les zones d’opportunité clés en détail, identifier les obstacles, et de ceux-ci générer un set de résultats qui représenteront le périmètre, les objectifs et les priorités de l’engagement
  3. Mapping : Comprendre le challenge avec suffisamment de recul pour s’assurer de ne rien louper d’important, et garder le processus de coaching alimenté avec des challenges nouveaux et importants à investiguer
  4. Elaboration : Générer, cadrer, et développer des actions
  5. Mise en oeuvre : S’assurer du suivi, maintenir une transparence appropriée, une responsabilité, et un feedback dans la relation

Comme discuté dans l’article précédent, ce n’est pas un processus complètement linéaire, en fait la majorité a besoin d’arriver sur une base fréquente ou continue. Il y a cependant des conversations clés qu’il est nécessaire d’avoir, et le plus tôt dans le processus, le mieux ce sera. Un engagement de coaching qui se base sur une plateforme de besoins, périmètre et niveau d’ambition alignés est surement plus sain qu’un basé sur l’offre d’une aide technique ou de facilitation d’un processus dont personne ne peut articuler les objectifs.

Les outils que l’on utilise et que l’on démontre au travers des workshops seront utilisés de manière plus informelle et naturelle dans un contexte de coaching, mais ils ont tout de même de la valeur dans les autres cas. Quel coach ne voudrait pas pouvoir ‘retourner’ des obstacles en résultats, identifier les drivers derrière les piètres solutions (et ainsi s’ouvrir aux possibles solutions alternatives), ou tourner la vague en quelque chose d’actionnable ? Ce sont des compétences très accessibles. Comme les compétences hautement réutilisables de cadrage d’hypothèses et de développement d’actions. De nombreux coachs trouveront ce qu’Agendashift dit au sujet du design organisationnel intéressant également.

Voici les opportunités des prochaines semaines à venir pour expérimenter cela par vous-même, avec les événements à Edinburgh (6 Avril) et Oslo (21 Avril). Vous n’en voyez pas près de chez vous ? Prenez contact et nous verrons ce que l’on peut arranger ensemble.

C’était le deuxième des trois articles associés (le 3ème arrive bientôt) :

  1. Transformation Lean-Agile comme processus Lean-Agile
  2. Agendashift comme Framework de coaching
  3. Agendashift comme Bonne Stratégie

Retrouvez l’article original sur le blog Agendashift

[Discutez dans notre groupe LinkedIn][Rejoignez notre communauté Slack]

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Olivier MY

Olivier MY

Issu d'un cursus ingénieur, je me suis vite rendu compte que mes appétences et compétences tournaient plus autour de l'humain que de la technique. Je suis alors devenu Coach Agile et Coach Professionnel car j'ai toujours voulu contribuer à rendre le monde meilleur. J'accompagne aujourd'hui des individus, des équipes et des organisations vers une meilleure compréhension d'eux-mêmes afin de bâtir ensemble le futur qui leur correspond.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles récents

Thalassagile

Thalass’Agile : une expérience réflexive hors du commun

Il y a des périodes où l’on a besoin de prendre du temps pour soi. Pour faire acte de ce que l’on a vécu, prendre …

LIRE PLUS
Teamwork

Team Building et Matrice Give and Take

Au cours d’une discussion avec Guy Lerat Jr qui me partageait ses aventures d’accompagnement, j’apprends qu’il va devoir organiser un Team Building important pour une …

LIRE PLUS
Photo by Jamie Templeton on Unsplash

Workshop : Améliorer sa posture de conseil

Dans le domaine du coaching Agile se pose souvent la question de la posture de coach. Dois-je être plutôt en posture basse (questionnement, prise de …

LIRE PLUS
Photo by Irina Iriser on Unsplash

L’échec du modèle Spotify

Il y a des articles comme cela qui chamboulent un peu les idées reçues et qui permettent de prendre un peu de recul. C’est le …

LIRE PLUS

Une expérience de facilitation à distance

Dans cette période de confinement où les interactions physiques sont limitées, nous sommes dans l’obligation d’animer nos ateliers à distance à l’aide d’une multitude d’outils. …

LIRE PLUS

Un atelier de clarification de rôle

Transformation Agile petite ou grande échelle, la question des rôles est une problématique assez commune. Pas qu’elle m’apparaisse comme normale, mais souvent car c’est la …

LIRE PLUS
Retour haut de page

Confidentialité et cookies : ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez que nous en utilisions. Pour en savoir plus, y compris sur la façon de contrôler les cookies, reportez-vous à ce qui suit : Politique relative aux cookies.

Prenons contact